Boutons sur la peau.

La majorité des gens font l’expérience de l’acné au moins une fois dans leur vie. Cependant, toutes les acnés ne sont pas égales. Si la plupart des cas d’acné peuvent être traités à domicile avec de bons produits de soins de la peau, il est parfois nécessaire de consulter un professionnel de la santé. Mais quand ?

Lorsque les traitements en vente libre ont cessé de fonctionner

Les traitements contre l’acné se comptent par douzaines, et chaque entreprise proclame qu’elle a la solution pour guérir tous vos problèmes d’acné. Toutefois, jusqu’à présent, il n’existe pas de manuel pour « guérir » l’acné, car de nombreux facteurs entrent en jeu. La cause profonde peut être n’importe quoi, des hormones à l’alimentation, et même la génétique à la production excessive de sébum, ce qui rend difficile l’identification de la cause exacte de l’acné. La cause est importante à connaitre parce que c’est par elle que le traitement adéquat pourra être identifié. Par conséquent, si les traitements en vente libre ou remèdes maisons ne fonctionnent pas pour vous, il serait judicieux d’aller consulter afin d’identifier la cause de vos acnés et qu’on puisse vous conseiller un traitement adéquat.

Lorsque l’acné nuit à votre estime de soi

L’estime de soi et l’image corporelle vont de pair. Et nous oublions souvent que cela inclut la façon dont nous nous sentons par rapport à notre peau. L’acné apparaît souvent à l’adolescence, une période de développement cruciale dans la vie d’une personne, où l’acceptation semble être de la plus haute importance. L’acné peut entraîner un repli social, de mauvais résultats à l’école ou au travail, et a même, dans certains cas, provoqué une dépression. L’acné peut affecter votre vie entière, et si les éruptions vous causent une détresse sociale ou psychologique, qu’elle soit légère ou grave, il est temps de consulter un dermatologue.

Quand votre acné est très douloureuse

Il n’y a pas de réponse toute faite en matière d’acné, mais si votre acné est suffisamment douloureuse pour entraver vos activités quotidiennes ou vous préoccuper constamment, cela vaut certainement la peine de consulter un dermatologue pour voir si quelque chose peut être fait pour réduire la douleur ou pour savoir s’il y a quelque chose derrière cette douleur.

Quand votre acné dure longtemps et/ou revient sans cesse

Les boutons qui ne durent qu’une semaine sont généralement des comédons fermés qui sont formés par les cellules mortes de la peau et les bactéries. On peut les prévenir et les traiter en gardant une peau saine, hydratée et entretenue à l’aide d’exfoliants pour éliminer les cellules mortes. Si l’acné dure des semaines et ne se manifeste pas, il s’agit probablement d’un « kyste », ou « acné kystique », causé par des bactéries qui se trouvent sous la surface de la peau et qui s’enflamment. Il est difficile à traiter car il est très profond. C’est à ce moment-là qu’une visite chez un dermatologue peut vous être bénéfique.

Lorsque vous avez beaucoup de pigmentation post-inflammatoire et de cicatrices d’acné

L’acné ne part pas toujours sans laisser de traces. Si l’acné laisse une pigmentation post-inflammatoire (ou des marques sombres), ou des cicatrices d’acné, même si vous n’avez pas gratté votre peau, il est temps de consulter un dermatologue. La pigmentation post-inflammatoire et les cicatrices d’acné peuvent être héréditaires, mais les cicatrices d’acné sont souvent plus graves à traiter que l’acné elle-même.

Lorsque vous avez des éruptions soudaines

Si vous n’avez jamais eu d’éruptions cutanées de toute votre vie et que vous en êtes soudainement victime, vous devez absolument envisager de consulter un dermatologue. L’acné peut être confondue avec un certain nombre d’autres affections cutanées, notamment la rosacée. Pour vous assurer qu’il n’y a rien de plus grave, il est préférable de faire évaluer votre peau par un professionnel de la santé.

Lorsque vous avez beaucoup d’acné kystique

L’acné kystique est beaucoup plus grave que les points noirs ou les points blancs. L’acné kystique est large et rouge, et souvent douloureuse. Les infections de ce type sont profondément enfouies sous la peau, c’est pourquoi les traitements en vente libre sont souvent inutiles. Ils ne peuvent tout simplement pas atteindre une profondeur suffisante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *